top of page

L'art de tout remettre au lendemain

Sommaire

#1 Procrastination

Peut-être est tu déjà habitué à entendre ce terme et peut-être te considère tu comme un artiste de la procrastination.

J'aimerais éclaircir ce terme afin de m'assurer qu'on parle le même langage.


Pro provient du latin « en avant » et crastinus « du lendemain » c'est donc une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions. Que celles ci soient limitées à un domaine précis de votre vie perso ou pro, ou sans domaine précis.

En gros, il peut y avoir une tâche précise que vous remettez toujours à plus tard...comme le ménage dans mon cas 😄 ou alors pas de tâche en particulier, et dans ce cas votre art de procrastiner peut se révéler à n'importe quel moment, pour n'importe quel sujet.


Bien souvent la difficulté à se mettre en action est dû au fait que cette tâche ne procure pas de satisfaction immédiate... un boulot ingrat.



Et oui nous ne sommes pas seul au commande et un drôle de petit animal va nous prendre le volant avec pour objectif de maximiser le plaisir immédiat. Il ne pense qu’au moment présent et ignore ce qu’il s’est passé avant, et ce qu’il se passera ensuite.


Mais pas d'inquiétude, il disparaît dès qu'arrive le monstre de la dernière minute, qui aime se pointer au dernier moment, à j-1 d'une dead line et à ce moment là qu'on peut paniquer et finalement se mettre à fond dans le travail et bien souvent de manière efficace.


#2: Et si c'était de l'émotionnel?


La procrastination est souvent associée à un problème de gestion du temps.

Cela implique qu’il suffirait d’apprendre à mieux gérer son emploi du temps pour résoudre ce problème, d'être mieux organisé et de nombreux conseils et astuces circulent à ce sujet.

Pourtant, tu l'as fait! mis en place des to do list, télécharger des plannings d'organisation...mais tu continue à procrastiner.


Et si c'était plutôt un problème de gestion des émotions?

Alors que l'on soit claire, et nous professionnels du monde animaliers, on aime être à jour des connaissances scientifique, donc sache que les causes psychologiques de procrastination sont toujours sujettes aux débats.

Je vais faire plaisir à ta curiosité naturelle et te partager quelques études, lecture sur le sujets, il te suffira de cliquer sur les sources surligné en bleu.


L'origine de la procrastination est pour moi étroitement lié à l'émotion que nous procure la tâche à accomplir.

Selon le professeur Tim Pychyl, spécialiste en psychologie à l’Université Carleton, lorsqu'elle est trop ennuyante, ou trop stressante, voir révèle des peurs, nous angoisse, il est évidemment plus simple de la repousser au maximum. C'est une stratégie mise en place par le cerveau pour nous protéger des émotions négatives.


L’être humain espère améliorer son humeur en évitant la source d'un problème.

Une expérience intéressante a vu le jour aux États unis où ils ont demandé à des volontaires de lire des histoires assez négatives, pour les mettres dans des émotions négatives et ont ensuite indiqué aux participants qu’ils passeraient un test d’intelligence. Puis ils les ont mis à patienter dans une salle d'attente. Les participants avaient tendance à jouer aux jeux vidéo, faire des puzzles plutôt que de se préparer au test en révisant. l'expérience


#3 : Un cercle néfaste

Ce report des tâches régulier voir systématique, peut entraîner comme conséquence de ne jamais atteindre ses objectifs, ce qui provoque une accumulation de stress...et vous savez ce que donne le stress chronique? Des conséquences néfastes sur la santé.


Travailler dans le stress de la dernière minute, avoir des sentiments de culpabilité à avoir reporté une tâche, ne pas être serein, faire grandir sa to do list..toutes ces émotions et ressentiments ne sont pas bon pour nous.

Alors pourquoi ne pas se libèrer une bonne fois la tâche en l'effectuant immédiatement et ainsi nous soulager d’une source de stress, et nous rendre finalement plus heureux?

Parce que ce n'est pas toujours si simple


#4: Des solutions

  1. La méditation de pleine conscience est conseillé pour développer des compétences utiles comme la concentration ou le non-jugement et de réguler plus efficacement nos émotions. En effet la méditation permet de rester calme face à des situations stressantes. A ce sujet, j'ai une bonne nouvelles, nous avons une collègue éducatrice canine spécialisée dans la méditation avec son chien et sophrologue certifiée, qui à conçu un programme qui se nomme méditachien, je crois que de le tester te sera utile. Programme Méditachien

  2. Identifiez tes peurs profondes ou tes mécanismes de défense. Il y a de bonnes raisons à procrastiner, chercher à résoudre le problème sans en connaître la cause...tu sais que ce n'est pas la bonne solution 😉

PEUR DE L’ÉCHEC

C’est la peur d’échouer, d’entendre des refus, que ton projet ne soit pas accueillis comme tu le souhaiterai…

Forcément avec cette peur, tu n'a pas vraiment envie de te lancer dans le projet..donc tu procrastine. Pourtant ton coeur en as terriblement envie.

PEUR DU JUGEMENT DES AUTRES

C’est la peur d’être rejeté, jugé voir mal aimé…

On apprend inconsciemment à mesurer notre valeur en fonction du regard des autres.

Dur de te lancer à 100% dans ton projet avec cette peur qui reste au dessus de ta tête comme une épée Damoclès.


PEUR DU MANQUE

C’est la peur de manquer de temps, d'argent, de motivation, de créativité, de force …

Tu n'est pas sur de tes compétences ou de tes capacités, donc le projet reste en suspens en attendant que tu te sente enfin capable....mais ce jour arrivera t'il?


PEUR DE RÉUSSIR

Et ouais c'est bizarre, mais la peur de réussir est grande. Cela implique que quelque chose va changer, tu va dans un monde inconnu, tu sort de ta zone de confort. Il peut se passer des choses inconnus, tu peux devenir quelqu’un d’autre, ton mode de vie peux changer ou encore un petit syndrome de l'imposteur se cache..


3. Procrastiner correctement. Je l'ai annoncé dès le départ de cette info lettre, procrastiner est un art! Il est inutile de réaliser une tâche si je ne suis pas dans le "mood" et je serais bien plus efficace lorsque ce sera le bon moment.

Tu dois apprendre à écouter tes envies du moment afin d'éviter au contraire de travailler et d'effectuer tâche sur tâche sans passion.

Pour ma part, ce qui m'a sauver, c'est la to do list à la journée. Le matin au réveil, après un temps de centrage sur moi, je "scan" mon corps, mes émotions et commence à noter la liste des choses à faire. Celles qui ne m'appelle pas, celle qui ne me font pas vibrer aujourd'hui, je les met de côté, afin de me concentrer aujourd'hui que sur des tâches qui sont en lien avec mon humeur et mon énergie du jour.


Et les tâches qui sont toujours reportés?

Elles sont bien souvent à supprimer définitivement, si jamais tu en ressens le besoin, ni l'énergie, elles ne sont tout simplement pas faites pour toi.

Il est cependant important de bien te connaître, de savoir te comprendre, afin de s'assurer que c'est de la "bonne" procrastination.


#4: En résumé

La procrastination est une information à prendre en compte. ton coeur te parle, écoute le!

C'est une bonne chose, elle sert à te proteger.

Si tu ressens néanmoins que ta procrastination est un handicap, il est temps de mettre en place des actions pour amorcer un changement❤️‍🔥


Ma mission est de t'accompagner dans la compréhension de toi même pour que ton entreprise puisse aussi se révéler. Sais tu que ce que tu entreprend ou projette d'entreprendre est ton moyen de réaliser ton chemin de vie?


1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page